• Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal de Jebsheim Séance du 11 décembre 2013

    Présents :

    Mmes Denise Frias – Hélène Hug Schneider - Régine Hug  - Claudine Lenner  -Sonia Rivet Mrs Jean-Claude Kloepfer  – Joël Henny    Michel Huglin- Henri Husser  –Jean-Paul Klein    Freddy Selig

    Mme Anita Cucuat  Secrétaire de mairie

    Excusé :

    M. Henri Maitrel (procuration à H.Husser)

    Absents : Nathalie Husser – Marc Jung

    Secrétaire de séance :

    Mme Lenner Claudine

    3 membres du Collectif transparence

     

    Ouverture de la séance à 20h – Mme Lenner est nommée secrétaire de séance

     

    1.    Approbation du PV du CM du 24  octobre 2013

    Mme Hélène Schneider Hug, n’approuve pas ce CR. Elle avait demandé une modification concernant un point du PV du mois de septembre. Cette modification ne reflète pas ce qui a été dit.

    Visiblement tout le monde s’en f… C’est cause toujours. Le PV du CM du 24.10 est donc approuvé   à l’unanimité moins 1 voix 

     2.    Urbanisme : Freddy Selig

    4 déclarations préalables de travaux

    2 permis de construire

    2 certificats d’urbanisme

     3.    Découpage cantonal

    Le Haut-Rhin a pris connaissance de sa nouvelle carte cantonale. Ce redécoupage, proposé par le gouvernement fait passer le nombre de cantons de 31 à 17. Chaque canton sera représenté par un Conseiller Général et un suppléant.

    Jebsheim fera partie du canton de Colmar 2 : ce nouveau canton (46 114 habitants) rassemblera le centre-ville, Saint-Antoine/Ladhof, les quartiers sud et maraîchers et s’étalera désormais sur douze communes à l’Est. Les quatre appartenant à la CAC (Houssen, Horbourg-Wihr, Jebsheim, Sundhoffen) et les huit du Pays du Ried Brun. La nouvelle carte collera ainsi davantage à la réalité intercommunale.

    JCK et la CAC regrettent le rattachement de Ste Croix en Plaine au canton d’Ensisheim « ça fait ch…le maire de Ste Croix, de devoir aller à la sous préfecture d’Ensisheim ! »

     Le maire demande au Conseil Municipal de voter une motion pour le rattachement de Ste Croix en Plaine à Colmar (1 ou 2 ?)

    A l’unanimité.

     4.    Chemins ruraux – pivots d’irrigation

    JCK : « J’approuve les regroupements parcellaires faits par les agriculteurs ! »

    Certains agriculteurs traversent les chemins ruraux avec leur matériel d’irrigation et plus particulièrement les pivots d’irrigation. Ces chemins ruraux sont publics. 

    M. Thierry Rieg a fait une demande en mairie pour obtenir l’autorisation de « barrer » ainsi certains chemins publics. Le conseil municipal donne son accord, à charge pour M. Rieg de prendre toutes les précautions d’assurance et de sécurité.

    Chaque agriculteur, souhaitant empiéter sur le domaine public, devra faire une demande en mairie. Les cas seront traités individuellement en séance de conseil municipal.

    Vote à l’unanimité

     5.    Créance EURL Saint Martin

    JCK pense qu’il est bon de rappeler que ce n’est pas en raison des loyers élevés, comme certaines rumeurs le laisseraient entendre, que VIVAL a fermé ses portes. Le maire tient à rappeler qu’il s’était appuyé sur les conseils de différentes enseignes pour fixer le loyer de départ à savoir 650 €. Après le rachat du fond à M. Donischal par le deuxième exploitant (35 000 euros), le règlement mensuel a commencé à poser problème. Ce loyer à donc été rabaissé à 500€ puis 175 € (par qui ???). Cependant, le bailleur n’a pas été en mesure de payer et laisse une dette d’environ 9000 € à la commune.

    JCK fait étalage de beaucoup de données chiffrées (« c’est confidentiel, mais je peux vous dire !!! ») pour prouver à l’ensemble des personnes présentes que les deux locataires de la supérette étaient de très mauvais gestionnaires !!  

    Un maire n’a-t-il pas un devoir de réserve ?

    La liquidation judiciaire a été prononcée le 1.10.13. Le Syndic (mais qui est donc ce syndic ?) devient donc responsable du local et la première créance garantie est le loyer du bail du départ (càd 650€ car les baisses successives n’ont pas fait  l’objet d’un nouveau bail !) sur les recettes que le syndic est censées faire. Le syndic souhaite liquider l’actif du magasin (matériel et fond)

    La politique de la commune étant de maintenir un commerce de proximité, JCK propose que la commune rachète au syndic le fond pour un montant de 15 000€, et mette en place une location gérance. Il pense ainsi mieux pouvoir contrôler cette gérance.

    Hélène Hug Schneider pose la question du fonctionnement et surtout de l’entretien du matériel (fond =clientèle + matériel comme étagères, vitrines, congélateurs, réfrigérateurs) : qui prendra en charge, les éventuelles réparations ou non fonctionnement des appareils ? « Quand on est locataire c’est toujours le propriétaire qui prend en charge la réparation de la chaudière »

    JCK : « on trouvera la formule pour le contrat de location, afin que ce soit le bailleur qui soit obligé de prendre ces frais à sa charge ! Maintenant, il faut que la commune achète ! »

    Régine Hug se pose la question de la légalité d’un tel contrat.

    JCK : si la commune achète elle peut remettre en fonction tout de suite.

    Joël Henny : Si la commune a le fond, on demandera plus de loyer ?

    JCK : j’ai déjà des personnes intéressées. Pour quel loyer ?

    Sonia Rivet : qui donc ?

    JCK : trois candidats si la commune est propriétaire (dont quelqu’un de pas solvable !) Mais un couple dont le monsieur est dans la grande distribution et la dame travaille à Métro.

    Les fournisseurs de pain se battent aussi !

    Mais il faut que le choix du locataire soit fait par la commune !!

    Hélène Hug Schneider : à propos du pain, il aurait été bon de pouvoir maintenir au minimum ce service pour les habitants ne pouvant pas se déplacer.

    JCK : j’avais contacté deux boulangers mais qui proposaient des horaires qui ne me convenaient pas. 6-8h ou 11-12h30.

    Monsieur le maire est-il le seul à manger du pain à Jebsheim ? et si les deux étaient venus ?

    Régine Hug résume la situation :

    Soit la commune rachète de suite et remet rapidement en fonction

    Soit la commune laisse pourrir la situation et attend que le syndic place qui il veut.

    JCK : qui est d’accord pour que la commune rachète le corporel  et l’incorporel pour 15 000€ ? 

    Les éléments incorporels d'un fonds de commerce sont :

    ·         la clientèle, l’élément essentiel sans lequel le fonds ne peut exister

    ·         l'achalandage,

    ·         le droit au bail,

    ·         l'enseigne et le nom commercial,

    ·         certaines autorisations administratives, les marques, brevets, logiciels.

    Les éléments corporels du fonds de commerce sont essentiellement :

    ·         les marchandises

    ·         le matériel.

    Vote : 1 contre- 1 abstention – 10 pour

    JCK : Il faudra faire pression sur le juge pour qu’il accélère la procédure. Joël tu peux voir avec ta sœur ?

     

    6.    Station d’épuration

    Rappel par JCK : la commune a acquis les terrains pour la construction de la nouvelle station d’épuration par échange avec René Ritzenthaler et Thierry Rieg (voir CR du CM du 30.07.13). Il s’agit maintenant de vendre ces terrains à la CAC. Le prix de l’are pour des terrains de ce type, se négocie à 59€. JCK a réussi le coup de « maître » de vendre ses terrains au prix des terrains cédés, à savoir 17 550€, ce qui équivaut à 85€ l’are !!!

    Joël Henny pense que ce montant est exagéré et s’inquiète pour les acquisitions futures. Il ne faut surtout pas que ce montant soit ébruité !!!

    JCK : « pour la petite histoire, c’est tiré par les cheveux mais la CAC a accepté ! » VIVE MOI ! VIVE JCK !

    Vote à l’unanimité

     

    7.    Révision du POS

    Il s’agit ici d’une révision simplifiée du POS pour une mise en conformité.

    Régine Hug et Freddy Selig, après avoir relu attentivement les derniers documents relatifs au POS (dernières révisions mai 2009 puis 2013 pour la station d’épuration), ont constaté de nombreuses erreurs.

    Il est très difficile pour les spectateurs de suivre le débat puisqu’il s’appuie sur des documents distribués par Régine. Apparemment pour certains conseillers, il est tout aussi difficile de suivre le raisonnement même avec les documents !!!

    En résumé, l’objectif de cette révision est de mettre en conformité les erreurs de la dernière modification du POS pour que les limites soient justes.

    Une enquête publique devra cependant être ouverte avec une consultation possible par les habitants en mairie.

    La population en sera-t-elle informée à temps ?

     8.    Ouverture des crédits pour l’année 2014

    Afin de permettre au maire de liquider les factures entre le 1er janvier et le vote du nouveau budget, il est nécessaire de l’autoriser à ouvrir les crédits 2014 (hors autorisation de remboursement d’emprunts), pour un montant ne pouvant dépasser 30% du budget 2013.

    9.    Révisions des tarifs et loyers 2014

    Les conseillers disposent d’un document chiffré comprenant l’ensemble des tarifs et loyers.

    Si ces chiffres étaient connus des habitants, on éviterait les rumeurs qui laissent entendre….

    Nous semblons comprendre que de légères augmentations concerneront le marché de Noël (locations des maisonnettes, emplacement.)

    Un débat s’ouvre concernant notamment le droit de place pour la vente de pizzas, de poulet et le passage d’un éventuel cirque.

    Le vendeur de pizzas, présent un jeudi sur 2, place des Tilleuls, verse 20€ par mois

    Le vendeur de poulets, présent tous les mercredis, place des tilleuls, verse également 20€/mois

    Un second vendeur de pizzas, ayant fait sa demande pour les jeudis où le 1er vendeur n’est pas là, mais également tous les mardis, il convient d’ajuster les tarifs. JCK propose 10€ par jour de présence pour tous les commerçants

    Le tarif pour le cirque, resterait à 25€

    A l’unanimité

     10.  Fermages 2014

    Les tarifs pratiqués par la commune pour tous les fermages sont fixés au minimum (1.14€/a pour les prés, 1.74/a pour les terres). Ces prix sont très bas par rapport à la pratique, ce que confirme Joël Henny, qui dit louer des terres à plus de 2 €/a.

    Selon la chambre d’agriculture (merci à JPaul Klein de s’être renseigné !) le taux d’inflation est à 2.63%

    JCK : que faisons-nous ? Suivons-nous le taux d’inflation ou allons-nous au-delà ?

    Régine Hug : Est-ce légal d’aller au-delà ?

    Claudine Lenner : on n’a jamais augmenté ses loyers, il faut suivre l’indice.

    Hélène Hug Schneider : il faut peut-être quand même se renseigner sur la valeur de ce taux !

    Tout le monde croit savoir mais personne ne sait vraiment !!! Merci à la secrétaire de mairie de prendre la parole pour éclairer tout ce petit monde.

    On décide à l’unanimité d’augmenter les tarifs de 2.63%

     

    11.  Cadeau de naissance

    La directrice d’école, Mme Moser Céline, a accouché d’un petit garçon.

    A l’unanimité le CM vote pour un bon d’achat d’un montant de 80€

     

    12.  Personnel communal 

    JCK : j’ai fait le ménage dans les emplois communaux ! Des postes existaient encore sur le papier alors qu’ils n’étaient plus fournis ! De toute façon en mairie, il faut créer des postes qui soient adaptés aux candidats !!

    Tiens, nous pensions que c’était l’inverse !!! Quels sont donc les postes supprimés ?

    Personnel communal : 3 secrétaires – 3 agents communaux – 2 ATSEM

    1 ATSEM (aide maternelle) suit actuellement une formation pour des concours. M. le maire a prévu d’embaucher une troisième ATSEM. Il s’agit d’un contrat spécifique pour travailleur handicapé (250€ à la charge de la commune), concernant une jeune femme ayant effectué l’an dernier un stage à l’école et ayant donné entière satisfaction. Le contrat est renouvelable tous les ans.  À entendre les explications de JCK comme c’est une handicapée (pour info on dit une personne en situation d’handicap), il peut en disposer comme il veut.

     Si elle est embauchée en contrat unique d’insertion,  il y a des modalités d'application concrètes,  des engagements réciproques de chacun. Pendant plusieurs mois la mairie peut être exonérée de certaines taxes ou cotisations sociales. Pour répondre à Hélène Hug Schneider cette personne peut suspendre son contrat pour accomplir une période d'essai relative à une offre d'emploi visant une embauche en contrat à durée indéterminée (CDI ) ou un contrat à durée déterminée (CDD) donc oui, elle peut partir avant la fin de son contrat

     Depuis le passage à 3 classes de l’école maternelle, la charge de travail pour les 2 ATSEM était devenue importante et la commune a recours depuis la rentrée à une société de nettoyage pour le ménage.

    JCK : je souhaite embaucher une jeune, Cyrielle Delmotte,  pour compléter l’équipe administrative, la paperasserie est devenue impossible à gérer pour l’équipe en place. Ce sera un agent non titulaire avec un contrat de 12 mois.

    Personne ne s’interroge sur les compétences de la personne embauchée, sur le coût de cette embauche, mais chacun sait que cette jeune femme est déjà en mairie depuis quelque temps !!!

    Hélène Hug Schneider vote contre.

    13.   Ville marraine

    Le 1er RCP est à la recherche d’une ville marraine. La commune a déjà souscrit (4500 €) pour la construction d’un monument à la mémoire des morts de ce régiment.

    JCK : c’est  un honneur pour Jebsheim d’être sollicité pour être la marraine de ce régiment de prestige qui a établi des relations particulières avec le village et ses habitants. On ne peut qu’être d’accord !

    Etre ville marraine consiste à payer 400€ d’adhésion/ an à l’association des villes marraines. Les enfants des écoles écriront également aux militaires sur le terrain.

    15 min d’exposé par le maire qui veut visiblement convaincre. Nous saurons par la suite, qu’il n’y avait plus grand monde à convaincre puisque cela a déjà été fait la semaine dernière lors de la réunion de préparation.

    On vote. Persuadé d’avoir l’unanimité, le maire poursuit sans même vérifier le résultat du vote. Hélène Hug Schneider n’a pourtant pas levé la main !!!

    JCK est horrifié car la règlementation militaire demande l’unanimité pour un tel projet !

    Il propose de re-voter. Hélène refuse. Elle reste sur sa position malgré 30 min d’intervention de conseillers que d’habitude l’on n’entend pas !!!

    Où est la démocratie ? Dans un essai de manipulation d’une conseillère qui à le droit d’avoir ses idées sur le sujet ?

    Où est la démocratie ? Dans une accusation d’une conseillère, car ce sera « SA faute » si le projet n’a pas lieu ?

    Où est la démocratie ? Quand on reproche à la dite conseillère de ne pas assister aux réunions de préparations qui auraient pu la convaincre de voter pour ?

    Où est la démocratie ? Quand on met la pression à la conseillère pour lui expliquer que l’année prochaine ce sera trop tard, que c’est cette année encore qu’il faut se décider ?

    Où est la démocratie ? Quand le maire demande une nouvelle réunion du CM la semaine prochaine pour que la conseillère ait le temps de réfléchir ?

    Et le conseil décide d’une nouvelle réunion le 18.12 pour permettre à Hélène Hug Schneider de réfléchir !!!

    Et oui, c’est ça la démocratie à Jebsheim !!!

     14.  Divers

    ·         Annonce d’un certain nombre de dates de manifestations

    ·         Travaux salle paroissiale : la paroisse participe pour un montant de 10 000€ qui sera versé à l’achèvement des travaux. Commentaire d’une conseillère : « ils sont intelligents à la paroisse, comme ça ils ne se feront pas arnaquer ! »

     

    La séance est levée à 22h15

     

    Intervention du collectif :

    Qu’en est-il de la signalisation horizontale des différentes rues ?

    Réponse de JCK :

    Le con. Général et la gendarmerie propose la mise en place de priorités à droite dans l’ensemble du village.

    Myriam Stoffel demande si une signalisation ira dans ce sens (panneaux avertissant de la modification des priorités, courrier aux habitants…).

    JCK soutenu par M. Huglin : ce n’est absolument pas obligatoire. De toute façon quand il n’y a pas de signalisation horizontale c’est la priorité à droite qui entre en jeu !! 

    Qui prévient les automobilistes de passage entrant dans Jebsheim ?

    Le collectif fait part de son inquiétude quant à la sécurité dans le village.

    JCK propose d’en débattre lors de la réunion de la semaine prochaine.

     Pour le collectif     Myriam Stoffel et Aïcha Fritsch

    « Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal de Jebsheim Séance du 31 juillet 2013 Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal de Jebsheim- Séance du 18 décembre 2013 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 12:48

    Si votre maire sait mieux faire que tout le monde, pourquoi ne pas l'installer derrière le comptoir de SA supérette? C'est sûr, faire ses courses chez Leclerc, ça aide bien SON commerce de proximité!!! Mais bon, y a sûrement plus d'intérêt à les faire là-bas...

    2
    Colmar Pocket
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 21:40
    3
    Colmar Pocket
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 21:49
    4
    Colmar Pocket
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 21:50
    5
    Colmar Pocket
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 21:56

    Ces quelques images pour rappeler à Madame Hug Schneider pourquoi il est honteux de s'opposer au projet de "ville marraine" du 1er RCP.

    6
    Interrogations
    Lundi 16 Décembre 2013 à 10:02

    Quels sont les engagements qui sont définis par la charte ? et pourquoi ce vote doit être voté à l'unanimité ?

    Quel est l’intérêt pour les habitants et la commune de Jebsheim de souscrire à une telle cotisation ?

    Participer à La construction d’un monument est une démarche largement convenable pour montrer l’attachement et le dévouement de la commune de Jebsheim pour ce régiment.  Néanmoins, maintenir une relation avec ce régiment est nécessaire. D’autres actions peuvent être mise en place sans s’engager à verser une cotisation chaque année. N’oublions pas que c’est l’argent des habitants de Jebsheim

     Et de plus nous sommes dans une démocratie chacun est libre de son choix. Qui sommes nous pour critiquer le choix de cette élu ?  Revoter ce point une semaine âpres n’est il pas critiquable ?

    Ci-joint  le lien des villes marraines :

    http://www.defense.gouv.fr/marine/dossiers/role-des-villes-marraines

    Personnellement je ne vois pas la valeur ajouté d’une telle démarche qui renforcera plus le lien de Jebsheim avec ce régiment

    7
    Et alors ?
    Lundi 16 Décembre 2013 à 13:24

     


    Lorqu'on est à la recherche d'une ville marraine, c'est que quelqu'un doit se proposer. Qui c'est proposé ? Il est permis de penser que c'est JCK qui, une fois de plus a décidé sans concertation. Mais il est très facile de dépenser l'argent des autres (ça c'est déjà vu !)


    400 € c'est cher payé pour permettre (obliger) des jeunes à écrire ou envoyer un dessin à un militaire. Chacun sait que ces militaires, lorsqu'ils sont sur le terrain, ont autre chose à faire que de la correspondance avec des enfants pendant leurs heures de repos (récupérer, écrire à la famille...) A-t-on consulté le personnel enseignant et les parents ? Il me semble que pour écrire à un militaire il faut un minimum d'information sur ce qu'est un militaire et sur ce qu'il est en train de faire, parce que ce n'est pas la même chose que la lettre au Père Noël. Et tout ça pendant les heures scolaires à la charge des instituteurs, ou le soir après les devoirs à la charge des parents. On peut très bien mettre en relation des militaires qui souhaitent une telle démarche et les écoliers qui veulent y répondre, et ça ne coûte rien. ; Les militaires changent, les élèves aussi, et une correspondance est un choix et non une obligation. Où est la démocratie ?


    Comme le dit si bien "interrogation" participer à la construction d'un monument est une démarche largement convenable pour montrer l'attachement d'une commune. Pour ce qui est du dévouement, il me semble que nous accueillons tous les ans ce Régiment aux frais du contribuable (mise à disposition de la salle, repas pour certains, accueille dans les familles pour d'autres). Jebsheim est-il le seul village libéré par le 1er RCP ? ou alors ce régiment trouve-t-il  son compte en venant chez nous parce que si bien accueilli ?


    Piour Colmar Pocket je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Tout le monde sait que le 1er RCP a libéré notre village, beaucoup font des efforts lors des manifestation, mais ceux qui sont restés sur les champs de bataille, ne voudraient pas d'un tel ram-dam pour la fierté, non pas de leur régiment, ni pour celle d'un village marraire, mais tout simplement pour tresser une couronne à certains  qui ont vraiment "la" grosse" tête. Car ceux qui reposent dans la terre alsacienne ont laissé des veuves et des orphelins, qui s'en ai soucié jusqu'à présent ?


    Et que ferons nous si d'autres régiments ayant participé à a libération de notre village demande eux aussi 400 € ?


     Tout ce que j'espère, c'est que Madame Hug-Schneider ne se laissera  pas embobiner par ceux qui ne recherchent  qu'à imposer leur loi.

    8
    la france profonde
    Lundi 16 Décembre 2013 à 13:27

    Merci Mme HUG  de defendre  les  interets des habitants de ce village  et de defendre votre point de vue

    pareil au commentaire precedent ,je pense qu'on peut affirmer son attachement a ce regiment d'une autre maniere ( ce qui se fait deja depuis bien longtemps.il me semble)

    trop de membres de ce conseil rampent devant le  maire et n'osent pas affirmer leur point de vue. quelle image ....

     

    9
    la mentalist
    Lundi 16 Décembre 2013 à 19:53
    Soyons sérieux et patriotes

    La dernière réunion du conseil me laisse perplexe et je ne comprends pas bien les motivations de bon nombre de personnes.

    Si le Vival ferme , ce n'est pas faute d'avoir essayé de garder un commerce de proximité . Pourquoi ne pas pas essayer de signer un contrat avenir tel que le préconise le président de la république . Ce n'est pas coûteux pour le village et après 3 années on pourrait peut être péréniser un emploi , un vrai .

    Le travail du collectif sur cette réunion , est bien fait , mais de nouveau ces personnes se perdent dans leurs commentaires.Eux qui veulent de la démocratie , et encore de la démocratie ont toujours des arguments qui ne me convainquent pas.
    Mais là ou je serais plus la plus critique est le vote pour nos libérateurs .

    Michel Sardou dans une de ses chansons est également très critique en disant
    Si les ricains n'étaient pas là , nous serions tous en Germanie , cela vaut pour cette division de parachutistes
    qui a libéré Jebsheim . En Germanie le collectif aurait une démocratie linéaire et c'est grâce à ces garçons que Jebsheim est revenu en France début 1945 , et qu'ils peuvent aujourd'hui s'exprimer de la sorte .

    Quelle offense à tous les déportés , à tous les insoumis , à tous les malgré nous , à tous les maquisards ,aux morts pour la patrie et à tous ceux qui ont aimé leur pays au péril de leur vie . Sans eux ou serions nous?
    Un devoir d'histoire m'oblige à faire ce commentaire et être en totale opposition avec Mme Hélène Hug Schneider.
    L'histoire s'écrit toujours avec des faits et avec du recul . Nul doute que beaucoup de jebsheimoises et Jebsheimois ne partagent pas la position de cette personne.J'ai même entendu des anciens dire : Jetz Langts

    Soutenir en outre la position de Mme Hug Schneider en parlant de débat démocratique n'engage que le collectif qui se précipite sur cette occasion pour se démarquer d'une grande page d'histoire de Jebsheim .

    Mais Noel approche et encore une fois , je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d'année
    avec une période de paix sur le village
    10
    Et alors ?
    Mardi 17 Décembre 2013 à 13:16

    Bonjour Mme la mentalist














    11
    Et alors ?
    Mardi 17 Décembre 2013 à 13:38

    Re-bonjour Madame la mentalist,


    Comme vous, je cours après le temps et à force, j'envoie une page blanche à la place des commentaires


    Vous dite que le collectif se perd dans commentaires, mais vous pouvez très bien faire vos commentaires, on n'attend que ça !


    Si Michel Sardou parle des "ricains", il ne parlait pas du 1er RCP qui, à ma connaissance, est un régiment français, constitué en 1943 au Maroc.Celà ne change rien au fait qu'ils aient participé à la libération de Jebsheim, mais ils n'étaient pas les seuls, et la poche de Colmar est un peu plus étendue que notre village.


    Vou parlez des déportés, des malgrés nous, des maquisards, des morts pour la France, en connaissez vous seulement ? Les avez vous entendu lorsqu'ils parlent de 39-45 ? Moi j'en connais et je vous assure que c'est une période qu'ils préfèrent, non pas oublier, mais taire : et c'est eux qui aujourd'hui disent ou diraient "jetz langts".


    Et quel homage leur est rendu par Jebsheim ? Si je me souviens bien, les noms de ces personnes figurent au dos du monument aux morts (mais c'est à vérifier), c'est là qu'il faut parler d'offense.


    Je sais bien que ç'est à la mode de s'exuser pour "tout et n'importe quoi", mais tout ça ne change rien pour ceux qui y ont laissé leur vie et leur santé. Et s'engager, par les temps qui courent à payer une cotisation" d'autorisation à un échange de courrier".... il me semble qu'il y a d'autres problèmes dans notre village.


    Vous parlez de paix, tout le monde souhaite la paix. Mais ce n'est pas en remuant tout ça qu'on y arrivera. Je ne me souviens pas exactement de l'inscription sur le monument de la Croix du Moulin, mais il me semble que cela ne va pas dans votre sens.


    J'espère que Mme Hug-Schneider restera sur ses positions, et que d'autres auront réfléchi et ne se laisseront pas manipuler comme d'habitude, juste pour les lubies de certain.


     

    12
    Cour des Comptes
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 09:51

    Selon "Et alors ?": "400 € c'est cher payé". Or, si je sais bien compter, cela représente environ 30 centimes par an et par habitant...

    Outre le fait qu'il ne s'agit pas là d'une dépense somptuaire, je note que certains rechignent à payer cette somme alors que nombreux sont ceux qui ont payé de leur vie la libération de notre village... Mais bon, les temps changent...

    J'invite enfin "Et alors ?" à venir tenir ses propos aux vétérans qui viennent (malheureusement de moins en moins nombreux le temps passant) aux différentes commémorations. "Il me semble qu'il y a d'autres problèmes dans notre village"... No comment...

    13
    Et alors ?
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 10:28

    J'ai dit que 400 € c'était cher payé pour permettre ou obliger une correspondance. Bien sûr que 30 centimes par habitants ce n'est pas baucoup. Mais 400 € pour des cas sociaux c'est beaucoup, et 30 centimes resteront toujours 30 centimes.


    En ce qui concerne les vétérans, vous êtes vous déjà demandé pourquoi les vétérans de Jebsheim ne sont venus ou ne viennent que très rarement aux commémorations ? Peut-être veulent-ils tout simplement faire un trait sous un passé qu'ils ont très mal vécu et auquel ils ont dû participer "malgré eux". Ils n'ont jamais demandé de reconnaissance de notre part, ni le verre de l'amitié où les édiles les ignorent.


    Pourquoi vouloir mettre sur un piedestal certains combattants, et ignorer ceux qui ont tout autant payé et souffert ? Juste parce qu'ils n'ont pas fait partie d'une unité d'élite ?

    14
    myriam stoffel
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 12:26

    Oh la belle surprise ce midi en rentrant chez moi!!! Un magnifique tracé horizontal, indique à nouveau le stop de la rue de l'est!

    Mais le conseil municipal ne devait-il pas ce soir délibérer au sujet de cette signalisation? Le con.général et la gendarmerie n'avaient-ils pas préconisé des priorités à droite dans l'ensemble du village (dixit JCK)???

    Pensez ce que vous voulez...

    15
    Cour des Comptes
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 17:06

    Que cela vous déplaise ou non, la proportions des "vétérans de Jebsheim" était infime voire inexistante dans les troupes qui ont libéré notre commune (je parle naturellement de combattants et non d'habitants). Il est évident que nos ancêtres habitants de la commune ont énormément souffert durant cette période, mais si nous avions dû attendre d'être libérés par des "vétérans de Jebsheim", nous serions encore sous administration nazie !

    Eh oui, la quasi-totalité des combattants qui ont libéré notre commune ne venaient ni de Jebsheim, ni d'Alsace, ni même de France ! Mais bon, puisque vos oeillères vous empêchent de considérer le sacrifice de personnes qui ne sont ni de votre famille ni vos voisins...

    16
    Et alors ?
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 20:15

    Ils ont certainement batailllé et laissé leur vie  ailleurs puisque déplacés par les autorités ; ce qui n'empêche pas qu'ils auraient aussi droit à un peu de reconnaissance. Mais bon, puisque vos oeillères vous empêchent de voir les sacrifices des autochtones........


    Pour changer de sujet : J'ai eu l'occasion de voir la belle surprise indiquant le stop rue de l'Est. Eh bien pour pouvoir sortir en sécurité de la rue de l'Est, il faut drôlement empiéter sur ce trait. A mon avis ce n'est pas très règlementaire !

    17
    cadeau de Noël
    Jeudi 19 Décembre 2013 à 08:27
    Des mois et des mois que l'on parle de la gestion communale et de ses dérives .
    Des mois que nous attendons que le maire soit exclu de la vie politique
    Des mois que le collectif pense avoir déstabilisé la mairie

    Et au final aucune des 2 parties ne communique sur le sujet . Alors que deviens l'affaire Collectif transparence contre Mairie de Jebsheim. Les électeurs ont le droit de savoir .
    Au maire qui ne perd pas une occasion d'ouvrir le clapet de nous dire ce qui se passe
    A Madame Stoffel de faire amende honorable si la décision de justice ne lui convient pas .

    Mais vous tous qui voulez de la démocratie , les journaux sont là pour en découdre . Alors un peu de courage , la vie politique est un exercice ou on reçoit des coups et ou à aucun moment la bataille est perdue .

    Un cadeau pour tous : la vérité et cartes sur table pour les 2 parties .
    Cher père Noël écoute la complainte de tous ces électeurs déçus par les 2 camps.

    Sinon en mars une troisième voie sera là pour vous faire comprendre le mot Communication

    Merci Père Noël de nous aider
    18
    Cour des Comptes
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 19:00

    Je partage pleinement le point de vue de Cadeau de Noël. Que les choses soient dites une bonne fois pour toutes !

    Je tiens également à rappeler qu'il existe un principe dans notre démocratie qui s'appelle la "présomption d'innocence", que le Collectif semble avoir malheureusement oublié un peu rapidement.

    Espérons que nous en saurons plus prochainement ! 

    19
    Et alors ?
    Samedi 21 Décembre 2013 à 09:26

    Y a-til une "affaire" collectif contre Mairie ? Si j'ai bien compris le collectif a été créé pour la transparence et pour permettre à tout un chacun de comprendre et de se rendre compte de certaines choses "passées sous silence". Je peux me tromper, mais alors, s'il vous plaît, expliquez-moi.....qu'elles choses doivent être dites ? A mon humble avis le collectif fait le boulot pour le quel il a était créé : celui d'informer. Il n'a jamais porté plainte contre quiconque ou alors, merci là aussi de faire paraître la transparence, pas seulement celle du collectif, mais aussi celle de ses détracteurs.

    20
    myriam stoffel
    Samedi 21 Décembre 2013 à 09:37

    Je pense qu'il est bon de rappeler un certains nombres d'éléments :

    le collectif transparence est un groupe de citoyens de Jebsheim, soucieux d'une gestion tranparente et civique du village.

    le collectif n'a jamais porté plainte contre quiconque, pas même contre Monsieur le Maire. Il n'a toujours posé que des questions (même au procureur!)

    Le collectif rédige le compte rendu des séances du Conseil Municipal auxquelles il assiste et se permet des commentaires (comme vous tous qui écrivez sur ce blog!)

    Les objectifs du collectif ne sont pas forcément ceux auxquels vous pensez!!

    21
    myriam stoffel
    Samedi 21 Décembre 2013 à 09:38

    Correction : merci d'enlever le "s" du certain de la première phrase!!!

    22
    Cour des Comptes
    Samedi 21 Décembre 2013 à 14:18

    "Les objectifs du collectif ne sont pas forcément ceux auxquels vous pensez!!"

    Alors attendons le mois de mars... mais je mettrais bien une petite pièce sur le fait qu'il y aura bien une liste du Collectif (Mesdames Stoffel, Fritsch, Brobecker & co...).

    C'est cela la démocratie, et vous avez bien raison de faire entendre votre voix, mais ne dissimulez pas vos intentions réelles. Assumez ! C'est la moindre des choses de la part de personnes qui  souhaitent accéder aux responsabilités !

    23
    FLAUD BENTZ Anne-Mar
    Mardi 25 Mars 2014 à 15:17

    Avant de vouloir donner des leçons, il faudrait mieux maitriser le sujet : "Travailleur Handicapé" est le terme adéquat. Bénéficiant de ce statut et travaillant depuis 35 ans d'abord à la COTOREP puis à la Maison Départementale des Personnes Handicapées,  je sais que le principal désir de la plupart des Travailleurs Handicapés est de s'insérer pour pouvoir vivre comme tout le monde  et les mesures d'aide à l'embauche sont souvent  leur seul moyen de faire leurs preuves. Je me réjouis donc chaque fois qu'un employeur (quel qu'il soit) donne sa chance à un TH. Il est franchement dommage que tout (y compris un sujet aussi important que celui du  handicap) soit systématiquement "utilisé" pour dénigrer des personnes ; de surcroit, je n'ai pas trouvé, dans l'ensemble de ces commentaires, la moindre proposition constructive concrète pour élever le débat. Bonne soirée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :