• Depuis vendredi dernier, l’entreprise Eurovia a quitté le chantier de la rue de l’Est. Les travaux de voirie sont à l’arrêt. Seuls, les employés de Vigilec oeuvrent encore dans « la rue des chèvres ».

    Après information auprès des ouvriers et confirmation par M. le Maire, il s’avère qu’un litige oppose la mairie et Eurovia : suite au passage de la caméra dans les tuyauteries d’assainissement, des fissures ont été détectées sur le tuyau principal de la rue au niveau de certains nouveaux raccordements (petit rappel : le tuyau central principal de la rue n’a pas été changé pour un problème de coût et certains riverains avaient signalé à M. le Maire le risque encouru de voir les anciens et nouveaux tuyaux réagir de façon différente au trafic plutôt intense de ces derniers mois !)

    Demain matin, mercredi 20 mars, aura lieu une réunion entre les deux parties pour déterminer les responsabilités. Les travaux ne reprendront qu’après un accord. Si accord il y avait, certaines parties de la rue seraient à nouveau ouvertes !

    Finalement, pas si sûr que nous boirons le champagne fin juin !!!

     


    votre commentaire
  • Les habitants de la rue d’Ostheim et des rues adjacentes ont enfin eu la réunion d’information concernant les travaux. Merci à M. Reibel du bureau d’études chargé de l’enfouissement des réseaux secs et à M. de Santini du SETUI, bureau d’études chargé de la voirie et des eaux pluviales pour s’être déplacés une fois de plus. Si notre municipalité était un peu mieux organisée et surtout plus efficace, un seul déplacement aurait suffi.

     La réunion débute par le mot du maire, qui montre, une fois de plus, que la réunion est très bien préparée :

    « Je ne sais pas par quoi on commence ! »

     Informations transmises en vrac :

    ·         La rue d’Ostheim, c’est 960m de réfection de rues

    ·         Déviation en place pour 8 mois via Riedwhir

    ·         La voirie sera décaissée de 1m

    ·         Assainissement a été changé dans sa totalité (contrairement à la rue de l’Est) : il a fallu l’enfouir plus profondément en raison des écoulements.

    ·         Déplacement du panneau « Jebsheim » pour quelle bonne raison dailleurs ???

    ·         Les bordures en granit seront les mêmes que celles de la rue de l’Est. Devant chaque propriété il y aura un « bateau »

    ·         Les gouttières seront reprises dans le réseau d’eau pluviale

    ·         Les trottoirs auront entre 1 et 1,5m de large

    ·         Il n’est pas prévu de places de stationnement ni d’espaces verts Vive la sécurité et l’écologie !

    ·         Les lignes aériennes électricité et téléphone seront enfouies mais France télécom fera son propre cablage

    ·         L’éclairage public sera renouvelé (idem rue de l’Est)

    ·         La rue de la 3ème DIUS sera refaite jusqu’au carrefour « Albrecht » il est prévu une largeur de trottoir de 2.50m côté habitation (pas de place de stationnement et interdit de se garer sur le trottoir !)le reliquat de l’autre côté.

    ·         Fin des travaux pour fin août.

     Questions des riverains :

    Portent essentiellement sur la sécurité et notamment en ce qui concerne la circulation des camions.

    M. le Maire : « les plans que vous voyez là ne sont que le dessin de la voirie. Pour la sécurité, on verra après la réunion !! »

    M. le Maire propose la mise en place de radars pédagogiques  voir même de caméras qui pourraient filmer les infractions (comme à Colmar) ! Leur efficacité est mise en doute par quelques riverains.

    M. le Maire est opposé à la mise en place de priorités à droite comme le préconise la sécurité routière.

    Les riverains pensent que l’idéal serait des ralentisseurs « larges » aux différentes intersections. M. de Santini du bureau d’étude est chargé de revoir cette question avec le Conseil Général !

    On parle également de Stop et de feu rouge.

    De nombreux camions circulent à des vitesses largement supérieures à celle autorisée mais M. le Maire fait la sourde oreille ! D’ailleurs les camions ne peuvent plus venir par Ostheim c’est interdit ! Notre premier magistrat semble oublier l’accès via Guémar ! Il mettrait presque en doute les dires des habitants ! Le ton ironique des réponses est un manque de respect avéré envers  les citoyens !!

    Coordination des travaux

    M. le Maire affirme qu’il suit le chantier de près, mais le responsable est Freddy Selig, adjoint. C’est pas moi, c’est lui…

    Pour toute question, il convient de s’adresser directement à l’une de ces deux personnes. Toutes les doléances sont reçues à la mairie et transmises ensuite aux entreprises.

    Signalétique

    Vers Hild et la salle polyvalente. La signalétique sera revue dès la fin des travaux. La commune est en pour parler avec l’entreprise pour la mise en place d’un plan de circulation pour les poids lourds qui ne devraient en théorie pas prendre la rue de la 3ème DIUS, ni la rue du stade. Les gens du lotissement les Vergers attendent ce plan de circulation depuis quelques années déjà !!

    Rue des Roseaux

    Sera refaite dans sa totalité dans la structure complète mais n’aura pas de trottoirs. Les travaux de cette rue sont liés à la construction de la nouvelle station d’épuration et à la cession de terrains privés. Interpelé par les habitants de la rue des Roseaux, concernant cette troisième version des travaux en quelques années, M. Jean Paul Klein, au conseil depuis plusieurs mandats, ne sait répondre.

     Quelques remarques quant à l’expression orale de notre Maire :

    -      L’utilisation abusive de la première personne du singulier : comme l’a fait justement remarquer un habitant dans l’auditoire « Est-ce vous qui prenez la pelle pour creuser ? » Si ce n’est vous, je vous rappelle que nous sommes en démocratie et qu’en principe les décisions sont prises en commun. Merci d’utiliser le « nous », ou si cela vous dérange le « on ».

    -      A Jebsheim nous habitons « un patelin », nous roulons en « bagnoles » et nous avons des « flics »

    -      Sachez également que si des entreprises oublient des engins ou du matériel sur votre propriété, vous pouvez les vendre !

     

    Mot de la fin du Maire :

    « Nous avons un beau programme de voirie à Jebsheim » Monsieur le Maire fait de l’ironie sans le savoir !!!


    6 commentaires
  • Voilà trois mois que le conseil municipal ne s’est pas réuni !

    Et rappelez-vous, la dernière réunion du 12.12.12 n’avait duré que 18 minutes !

    A croire qu’à Jebsheim, il n’y a aucun sujet important à débattre !

    Et pourtant en ce début d’année, toutes les communes délibèrent autour du BUDGET ! Mais à Jebsheim, on ne parle pas d’argent ! A quoi bon d’ailleurs ? Notre maire peut dépenser jusqu’à 1.5 millions d’euros sans demander l’avis de personne.

    Qui parmi les citoyens du village est au courant des dépenses et recettes de la commune ? Sommes-nous informés de ce que l’on fait de notre argent. Pas même dans le « bulletin communal d’information » on ne parle de budget ! La seule mention au budget se trouve dans le mot du maire et est énoncée au conditionnel ! On croit rêver !

    Quelles sont d’ailleurs les informations apportées par ce bulletin que nous ne sachions déjà ? Il est aussi insipide  que sa « Gazette » de petite sœur!

    A croire qu’à Jebsheim, on n’a pas besoin de parler de voirie et d’assainissement!

    Mais pourquoi donc, il n’y a que 9 rues en travaux et pourquoi en parler aux riverains ça ne crée que des problèmes !!! (Dixit le maire !). Et pourtant, les riverains ont déjà fait preuve de beaucoup de patience et de tolérance : alors que la rue de l’Est semble voir poindre un bout des travaux, les habitants de la  rue d’Ostheim sont toujours encore dans la désinformation.

    A croire qu’à Jebsheim, on ne s’inquiète pas de l’aménagement des rythmes scolaires !

    Et pourtant, une réponse est obligatoire avant le 20 mars ! Et même si les enseignants et le maire (car nous doutons que les conseillers municipaux aient été associés à la réflexion, si réflexion il y a eu !) ont pris leur décision, il nous semble plus que primordial que les parents d’élèves et les partenaires associatifs soient informés !

    A croire qu’à Jebsheim, les habitants n’ont pas besoin d’être associés aux projets de la commune !

    Une étude a-t-elle été faite concernant les besoins d’une nouvelle bibliothèque ? Au regard du nombre d’emprunteurs réguliers, est-il nécessaire de prévoir un nouveau bâtiment ? Qui se chargera de faire de ce nouvel endroit culturel, un lieu de vie ? Qui prendra en charge les frais inhérents à ces animations ? Les travaux avaient déjà largement commencé quand le permis de construire a été déposé. Qui a vu les plans de ce bâtiment ? Etait-ce juste pour faire comme Colmar qui vient d’inaugurer sa nouvelle médiathèque ???

    A croire qu’à Jebsheim, tout ce qui concerne POS ou PLU sont des dossiers « TOP SECRETS ». Apparemment ne sont associées que des personnes fortement avantagées dans tous les sens du terme.

    Et nous pourrions continuer la liste….

     Le maire ose parler de « dynamisme de l’ensemble de l’équipe municipale », alors là, permettez nous de rire !


    3 commentaires
  • Voilà plus de 18 mois que notre rue est en chantier.

    Nous sommes prêts à subir les désagréments inévitables de tels travaux puisqu’ils sont censés apporter une amélioration pour tous les riverains.

    Cependant, au vu de la durée de ces travaux mais surtout du peu d’informations apportées aux habitants, l’ensemble des riverains se pose légitimement un certain nombre de questions.

    -  Pourquoi le chantier est-il sans cesse interrompu et les travaux exécutés très sporadiquement ?
    -  Ce chantier a-t-il un coordonnateur si oui, qui est-il ? et peut-on encore espérer  une synchronisation dans les travaux restants ?
    -  Certains d’entre nous ont vu des branchements d’assainissement endommagés par les équipes qui intervenaient en deuxième lieu.
    -  Nous nous interrogeons sur le sérieux de la réalisation de certains travaux puisque des équipes de Vialis ont déjà dû intervenir plusieurs fois sur des tronçons d’égouts bouchés qui causaient des remontées dans des caves de particuliers.
    -  Certains riverains ont des remontées d’effluves nauséabondes dans leur maison.
    -  Nous regrettons le peu de signalisation des différents travaux. Mis à part un panneau demandant aux piétons de marcher sur le trottoir d’en face (alors qu’il n’y a plus de trottoir !!), rien n’informe les riverains ou passants de l’inaccessibilité ou de la déviation à prendre pour arriver à leur domicile.
    -  Certains jours, l’ensemble des accès de la rue de l’Est est bloqué alors que personne n’en a été informé ! Nous n’osons imaginer le temps que mettraient des secours pour arriver au dernier numéro de la rue !!
    -  Pourquoi le macadam a-t-il était décaissé si rapidement ? La rue devient un vrai bourbier par endroit, d’autant plus que les ornières sont comblées par les riverains avec  la terre qui encombre la rue, afin de rendre celle-ci un tant soit peu praticable.
    -  La rue n’est  presque plus carrossable et des tuyaux affleurent à certains endroits et ne sont pas signalés. Qui pourra être tenu pour responsable en cas d’incident ou accident ? Jacques Mougenot a cassé le carter de sa voiture en voulant éviter une ornière ! Léonie Heitzler a éclaté un pneu de la sienne !
    -  Les écoulements de l’eau pluviale ne  peuvent plus se faire régulièrement, puisque les bouches d’égout ont été « bouchées ». Les pluies abondantes de ces dernières semaines ont occasionné de très grandes flaques d’eau et ce jusqu’au milieu de la chaussée. Ces flaques d’eau ont évidemment gelées lors de la période de froid et transformé des tronçons de la rue en patinoire ! Encore une fois, qui est responsable en cas d’accident ?
    - Comment seront évacuées les eaux de pluie et notamment celle émanant des gouttières ? On entend parler de taxe proportionnelle à la superficie des toitures, de puits perdus dans les propriétés…Qu’en est-il ?
    - Pour quand pouvons-nous espérer la fin des travaux ?

    Cette lettre ouverte n’ayant rien à voir avec le Collectif transparence, sommes-nous en droit d’espérer une réunion d’information des riverains pour avoir les réponses à toutes ces questions ?


    3 commentaires
  • Tout juste une heure avait passé
    Et la réunion du 21novembre était bouclée.
    18 minutes à peine auront suffi
    Et celle du 12.12.12 avait vécu.
    Encore un record par notre maire battu
    Quatre petits points menus
    Pour un ordre du jour des plus concis !
    Nos conseillers, délibérer, savent-ils encore ?
    Ou ne sont-ils là que pour le décor ?
    Alors que les points urgents ne manquent pas
    Les cadeaux de naissance et autres divers prennent le pas.
    De la station d’épuration, pourquoi en parler ?
    Les travaux de voirie, pourquoi les évoquer ?
    Les projets pour la salle polyvalente ? Que pour les initiés !
    La nouvelle bibliothèque ? Voyons, c’est secret !
    La vente de la ferme Husser ? Il n’y a que le maire qui sait !
    L’information aux habitants ? Mais pour quoi faire ?
    Il suffit de gérer d’une main de fer !
    Aux réunions du Conseil nous avons tous été invités
    En octobre, tous les habitants ont eu le courrier.
    « Venez, disait-il, et vous saurez, vous comprendrez »
    Ceux qui depuis, régulièrement s’y sont essayés
    Ressortent tout décontenancés !
    Il parait que la politique, ce n’est que pour les initiés !
    Pourtant, quelques uns ont remarqué :
    Pas de discussions, pas de débats entre conseillers
    Juste des mains qui se lèvent pour voter.
    Pas de questions (ou si peu !), pas d’interrogations,
    Peut-être simplement de … l’intimidation !
    Tout se fait, parait-il, en réunion de préparation
    Mais les habitants n’ont-il pas droit à la clarté de l’information ?


    votre commentaire
  • Chaque jour est unique, chaque année est une nouvelle promesse.

    A vous tous,

    Nous souhaitons une année spéciale, solidaire et engagée

    Une année de lumière et de clarté.

    Nous vous souhaitons d’oser être vous-même,

    Toujours sel de la terre

    Mais aussi quelquefois poil à gratter !

    Que cette nouvelle année soit source de nouvelles perspectives concrètes et positives au service de la commune.

    Bonne Année 2013


    votre commentaire
  • Présents : Mr Le maire, Klein J.P., Selig F., Lenner C., Frias D., Husser H., Rivet S., Henny J., Huglin M., Hug R., Jung M., Schneider H.

             Excusé : Maitrel H. a donné procuration à Husser H.

             Secrétaire de séance : Lenner C.

     -         Pour le collectif :  Stoffel B., Stoffel T., Brobecker F.

    -         Egalement présent, Schuh G.

     La séance est ouverte à 20 heures

     1.  Approbation du Procès verbal de la réunion du 21/11/2012 : vote à l’unanimité

     2. Urbanisme : Présentation de différents dossiers de permis de construire. Déclaration de travaux. Permis déposés.

    Il semblerait que certains dépôts de permis concerneraient des terrains situés lotissement Diebspfad, dont le permis de lotir n’est toujours pas accordé.

    Dépôt du permis de construire de la bibliothèque (enfin !!)

     Tranche 2 du lotissement Diebspfad : Parole est donnée à Mr Selig F. qui présente les surfaces des différentes parcelles crées dans un « brouhaha » (afin que les auditeurs ne puissent pas trop suivre ??) indescriptible, conseillers parlent, rigolent entre eux…

     7 parcelles sont crées sur ce lot n°2 : le terme « remembrement » prête un peu à confusion dans l’esprit de nos concitoyens.

     Remembrement étant souvent utilisé dans l’agriculture ; il s’agit en fait d’une nouvelle disposition des parcelles afin d’en faire des parcelles constructibles.

    La surface de la tranche n°2 du lotissement Diebspfad est d’une surface de 51,80 ares soit 7 parcelles entre 5 et 9.56 ares.

     La voirie de cette tranche représente une surface de 8,56 ares.

     Le vote est fait : unanimité moins 1 abstention.


    votre commentaire

  • 1 commentaire
  •  

    Télécharger « mod_article59284327_50a9409ca1e0b.jpg »

    ·         La prochaine réunion publique du Conseil Municipal aura lieu le mercredi 21 novembre à partir de 20h.

    Ordre du jour :

    -       Modifications sur le PV du CM du 27.09.2012

    -       Approbation du PV du 27.09.201

    -       Compte rendu des activités de la CAC

    -       Indemnités de Coneil au percepteur

    -       Ouverture des crédits pour 2013

    -       Révision des tarifs et loyers 2013

    -       Travaux salle paroissiale

    -       Foncier :

    o    Alignement rue Hippenmatt

    o    Alignement Diebspfad

    o    Vente rue du 1er Bataillon de Choc

    -       Gravière

    -       POS

                -       Divers

    Venez nombreux, assister à cette réunion, même si nous savons que la partition est déjà orchestrée et préparée à l’avance.

     ·         Monsieur le Maire  a répondu au courrier du collectif qui demandait la mise à disposition de copies d’un certains nombre de documents (voir dans l’actualité du collectif d’octobre). Vous trouverez sa réponse ci-dessous.

    Le collectif se permet quelques remarques par rapport à ce courrier.

     1.     Sur la forme :

    -      Ce courrier n’a pas été adressé au collectif transparence (et pourtant c’est bien du collectif qu’émanait la demande), mais à Myriam Stoffel personnellement. Bien que l’adresse du collectif soit également celle du domicile de Myriam, celle-ci n’est pas le collectif. Nous prierons dorénavant M. le Maire d’envoyer ces courriers (surtout ceux en recommandés avec accusé de réception) au collectif.

    -      M. le Maire se permet une remarque en fin de courrier, concernant une soi-disant irrégularité concernant le rajout d’un auvent sur le perron de la propriété des Stoffel. D’une part, M. le Maire, se trompe de propriété (il n’y a pas d’auvent chez les Stoffel, M. le Maire ferait bien de vérifier un certain nombre d’informations avant d’accuser !), d’autre part il mélange dans un même courrier affaires publiques et affaires privées.

    Cette dernière remarque pourrait d’ailleurs fort bien être assimilée à une menace !!

     2.    Sur le fond :

    -      Réponse à la question 1 :

    Nous pensions être clairs : nous souhaitons la copie de l’ensemble du décompte du chapitre 6232 des années 2009 et 2010, ainsi que la copie des factures. Nous refaisons donc un courrier en tâchant d’être plus clairs !

    -      Réponse  à la question 2 :

    Les travaux de la nouvelle bibliothèque ont donc bien débuté sans permis de construire. Nous prenons note « que la communication de ce permis ne peut avoir lieu que lorsque l’administration a statué sur la demande » mais rappelons cependant à M, le Maire que les travaux ne peuvent en aucun cas débuter avant que l’administration n’ait statué sur la demande.

    -      Réponse à la question 3 :

    Le collectif s’interroge et s’inquiète : dans le procès verbal des délibérations du conseil municipal du 30 août 2012, au point n°7 (lotissement Diebspfad : lot n°5 tranche n°1), le conseil municipal est appelé à voter pour le rachat à 106 845.24€, d’un terrain vendu initialement 81 600 €, en s’appuyant, entre autre, sur « un arrêté autorisant la vente anticipée des lots avant la mise en viabilité des terrains » (dixit le PV établi lors de cette séance consultable en mairie).

    Or M. le Maire affirme dans son courrier, qu’un tel document n’a jamais été établi.

    Comment un ensemble d’élus peut-il cautionner des agissements illégaux, par un vote s’appuyant sur des documents fictifs ?


    votre commentaire
  •  

     

     

    Non, non, nous ne dormons pas !

     1.     1.  Nos rencontres avec certains habitants du village nous interpellent : ces témoignages semblent rapporter des faits qui, en d’autres temps et d’autres lieux, s’apparenteraient à

    ·        -  du chantage

    ·         - de l’intimidation sur personnes vulnérables

    ·        -  de l’acquisition forcée  de biens fonciers

    ·         - de l’usage illégal du droit de préemption

    ·        -  du délit d’initié

    ·        -  de la prise illégale d’intérêts

     2.     2.   Nous sommes toujours en attente de l’annonce de la prochaine réunion publique du Conseil Municipal, qui ne cesse d’être reportée.

     3.     3.   Cependant certains dossiers semblent avoir été repris en main depuis notre intervention :

     ·        -  Un permis de construire a été déposé pour la bibliothèque-pôle éducatif. Le collectif ne manquera pas de consulter le plan du bâtiment dès que celui-ci sera rendu public : n’oublions pas que la bibliothèque sera dans le périmètre de l’église, classée monument historique.

    ·       -   Les travaux de voirie ont repris rue de l’Est : avec quels matériaux ? avec quel argent ? M. le Maire  a eu délégation du Conseil Municipal, pour contracter un prêt relais de 1 million d’euros, remboursable sur 2 ans ! (voir compte rendu de la séance du conseil du 30.08.12)

    ·        -  On nous promet l’inauguration pour fin 2013 de la nouvelle station d’épuration (alors que la commune devrait encore acquérir des terrains pour ce faire !)

     4.      4.  Nous réclamons toujours une réunion publique

     N’hésitez pas à nous contacter

    Via notre adresse mail : collectiftransparence@gmail.com

    Via notre page facebook : collectif transparence jebsheim

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique